Le Marion Dufresne

Les trois districts austraux sont situés à 13 000 km de la métropole et à 3 000 km de la Réunion, entre les 40èmes rugissants et les 50èmes hurlants. Ces terres extrêmes ne sont accessibles que par la mer : il faut en moyenne cinq jours pour les atteindre depuis la Réunion.

Propriété des Terres australes et antarctiques françaises et armé par la CMA/CGM, le Marion Dufresne a deux fonctions principales :
- le ravitaillement des Terres australes à partir de la Réunion ;
- la recherche scientifique océanographique.

Le Marion Dufresne est à la fois :
- un paquebot qui sert au transport du personnel des bases et des visiteurs vers les Terres australes (110 passagers) ;
- un cargo chargeant des conteneurs et des colis lourds d’une capacité de 5.600 m3 et possédant deux grues jumelables de 25 tonnes et deux autres grues de service ;
- un pétrolier transportant du carburant pour les stations ;
- un porte-hélicoptères pouvant recevoir un hélicoptère de type Écureuil, Lama, Alouette ou Dauphin ;
- un navire de recherche équipé de 650 m² de laboratoires, qui possède plusieurs systèmes de treuillage et portiques pour la manipulation d’engins et matériels lourds, un sondeur multifaisceau Thomson-Sintra et enfin un carottier sédimentaire géant unique au monde.

Chaque année, l’Ipev (Institut Paul-Emile Victor) sous affrète le Marion Dufresne aux Taaf pour réaliser des campagnes océanographiques sur tous les océans du monde.
Pluridisciplinaires (géologiques, hydrologiques, hydrophysiques et biologiques), elles ont pour objectifs :
- l’inventaire, la cartographie, la structure, l’origine et l’évolution des dorsales océaniques, des bassins et des marges continentales de l’océan Indien ainsi que des plateaux sous-marins de l’océan Indien occidental et austral ;
- l’étude de la circulation atmosphérique, de la circulation océanique et de l’interface océan-atmosphère ;
- l’étude de la structure et du fonctionnement de l’écosystème marin suivant trois orientations essentielles : la prospection de plateaux autour des îles subantarctiques pour l’inventaire de la faune et de la flore et la mise en valeur des ressources exploitables ; la prospection des bassins profonds de l’océan Indien et du secteur Indien de l’océan Austral ; l’étude de l’écosystème pélagique de la haute mer.

Télécharger le dépliant de présentation du Marion Dufresne.

 

Caractéristiques du Marion Dufresne :

Longueur hors tout : 120,50 m
Largeur : 20,60 m
Creux : 12,80 m
Tirant d’eau : 6,95 m
Déplacement : 10.380 t
Port en lourd : 4.900 t
Fret : 2.500 t
Propulsion : Diesel-électrique
Puissance de propulsion : 2 x 3.000 KW
Autonomie : 2 mois
Vitesse maximale : 16 nœuds
Passagers : 110
Equipage maximum : 48 membres

 

 

 

 • Le Marion Dufresne
 • Calendrier prévisionnel des rotations
 • Rotation de décembre 2006
 • Rotation de mars-avril 2007
 • Rotation août-septembre 2007
 • Rotation de novembre 2007
 • Rotation de décembre 2007
 • Rotation d’avril 2008
 • Rotation d’août/sept 2008
 • Rotation de novembre 2008
 • Rotation de décembre 2008
 • Rotation mars/avril 2009
 • Rotation avril/mai 2009
 • Rotation août/sept 2009
 • Rotation de nov-dec 2009
 • Rotation de mars-avril 2010
 • Rotation de aout-sept 2010
 • Rotation de nov 2010
 • Rotation de déc 2010
 • Rotation de mars 2011
 • Rotation d’avril 2011 - îles éparses
 • Rotation aout/sept 2011
 • Rotation de décembre 2011
 • Rotation de janvier 2012
 • Rotation de mars 2012
  Haut de page
 © 2010 Taaf     Mentions légales     Plan du site