Réserve naturelle

La volonté de protéger les Terres australes françaises est ancienne. Dès 1938, elles sont classées Parc national par décret. En 1995, le Comité de l’environnement polaire souligne le caractère unique du patrimoine naturel des îles subantarctiques françaises et recommande la mise en protection par une réserve naturelle terrestre et marine des trois archipels subantarctiques.

■ Le 3 octobre 2006 est créée, par un décret interministériel (n° 2006-1211), la Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises. Il s’agit de la plus grande réserve naturelle de France. Elle s’étend sur une partie terrestre de 700000 ha et une partie marine de 1570000 ha qui comprend les eaux intérieures et la mer territoriale autour de Saint-Paul et Amsterdam, les mers territoriales de l’Archipel de Crozet, à l’exception de celles de l’île de la Possession, et une partie des eaux intérieures et de la mer territoriale des îles Kerguelen.

Téléchargez le décret n° 2006-1211

■ Le principal objectif de cette réserve est la mise en protection et la gestion des espaces naturels en vue du maintien de la diversité biologique globale des Terres australes.

■ Les îles subantarctiques françaises constituent, du fait de leur éloignement des centres d’activités humaines, des sanctuaires pour la faune et la flore. Le patrimoine biologique encore presque intact de ces îles océaniques est d’une richesse et d’une importance considérable.

■ Les Taaf ont été désignées organisme gestionnaire de la réserve. Le Conseil consultatif des Taaf tient lieu de comité consultatif de la réserve naturelle et le Comité de l’environnement polaire, de conseil scientifique.

Téléchargez la synthèse du plan de gestion 2011/2015 de la réserve


Cormoran impérial à Crozet (photo : Stefano Unterthiner)

 

 • Réserve naturelle
 • Pourquoi une réserve naturelle ?
 • Situation géographique
 • Gestion des populations
 • Fiche pratique
 • Les zones protégées
 • Les espèces protégées
  Haut de page
 © 2010 Taaf     Mentions légales     Plan du site