Introduction

Les Terres australes et antarctiques françaises (Taaf) constituent la partie la plus australe de la France. Mal connues de nos compatriotes au niveau général, elles disposent d’un patrimoine biologique très souvent sous-estimé

L’Antarctique est la seule grande région froide du globe qui soit de nos jours dans un état voisin de son état d’origine, ce qui est loin d’être le cas de l’Arctique.

De même, les îles subantarctiques françaises sont, du fait de leur éloignement des centres d’activités humaines, des sanctuaires pour la faune et présentent de nombreux milieux terrestres encore vierges. Elles abritent la diversité spécifique d’invertébrés et de plantes la plus importante des îles subantarctiques. Les vertébrés sauvages constituent les biomasses les plus riches de la planète. Plantes et animaux présentent des adaptations originales développées au cours de plusieurs millions d’années d’évolution dans un isolement total, au sein de l’océan austral, à des milliers de kilomètres de tout continent.

Ce patrimoine biologique encore presque intact est au niveau mondial d’une importance considérable et la France en est responsable devant la communauté internationale.

Malgré une exceptionnelle diversité écologique eu égard à sa superficie, la France métropolitaine (à l’exception de la zone nivale de ses montagnes) ne présente plus aucun milieu non anthropisé, en particulier les zones humides comme la Camargue et le Marais Poitevin. A l’opposé, subsistent outre-mer, d’immenses écosystèmes pratiquement vierges tels que certaines parties de la forêt guyanaise et des Taaf Les Taaf sont un Territoire d’outre-mer original en raison de l’absence de population humaine autochtone. L’absence d’intérêts privés est un avantage rare pour la conservation du patrimoine naturel. En signant la Convention de Rio en 1992, la France s’est engagée à « préserver la diversité biologique pour satisfaire les besoins et les aspirations des générations futures » en prenant, dans le cadre national, toutes les mesures nécessaires.

 

 • Introduction
 • La terre Adélie
 • Crozet, Kerguelen, Saint-Paul et Amsterdam
 • Les îles Éparses
  Haut de page
 © 2010 Taaf     Mentions légales     Plan du site